26 Oct 2020 -La Séparation – La Vie publique de Jésus.

Chère fille, chère fille,

…mon Fils m’avait été donné par la Divine Volonté.
Ses dons sont permanents et éternels.
Ainsi mon union avec mon Fils n’a pas pris fin avec la séparation.

Personne ne pouvait m’éloigner de mon Fils,
-ni la mort, ni les souffrances, ni la séparation.
Car la Divine Volonté me L’avait donné.
Notre séparation était apparente.
En réalité, Nous étions toujours ensemble,
animés par une Volonté commune….

Comme mon bien-aimé Jésus a souffert! …
Son Amour ne s’arrêtait pas : Il voulait les âmes.

Il devint l’Ami, le Père, le Médecin et le Maître des pauvres….
Ils étaient ses préférés.

La  Séparation – La Vie publique de Jésus.-J26 
Texte plus long-J26