La Conception Immaculée de la Vierge Marie 7

Chère fille, cher fils,
 
Mon Église,
-au lieu d’honorer ma Divine Volonté, cause primordiale et acte premier,
-en a honoré les effets et l’a proclamée immaculée, conçue sans péché.
 
On peut dire que l’Église lui a rendu
-les honneurs humains,
-non les honneurs divins,
qu’elle méritait à juste titre, parce qu’une Divine Volonté vivait continuellement en elle.

Cette fête peut être appelée plus justement :
 « La Conception de la Divine Volonté dans la Reine Souveraine du Ciel ».

(Le Livre du Ciel – tome 25 – 8 décembre 1928 – Luisa Piccarreta)

La Conception Immaculée de la Vierge Marie 8

La Bienheureuse Vierge Marie, Immaculée Conception,
possédait le Royaume de la Divine Volonté en elle.
C’est cela le grand prodige.

Marie Immaculée était la petite lumière de la lignée humaine .
Mais Elle a toujours été fille de la lumière,
parce qu’aucune tache n’est entrée dans cette lumière.

La Reine céleste,  Immaculée Conception,
     si belle et si pure qu’elle ait pu être,
 serait restée cette petite lumière,
– si elle n’avait pas
mis de côté sa volonté,
   qui était la petite lumière,
pour se laisser revêtir de ma Divine Volonté,
  où sa petite lumière s’est répandue.

(Le Livre du Ciel – Tome 23)