16 Juin 2020 – L’âme qui médite la Passion est corédemptrice – LDC11

« Ma fille, mon fils,

le monde renouvelle sans cesse ma Passion.
Puisque mon immensité enveloppe toutes les créatures,
-tant intérieurement qu’extérieurement,
Je suis forcé, à leur contact, de recevoir clous, épines,
coups de fouet, mépris, crachats et tout le reste
dont J’étais accablé pendant ma Passion, et même plus.

Cependant, au contact des âmes qui font les Heures de ma Passion,
Je sens  que les clous s’enlèvent, que les épines sont détruites,
que mes blessures sont soulagées et que les crachats disparaissent.

Je me sens dédommagé pour le mal que les autres créatures me font
Et, sentant que ces âmes ne me font aucun mal, mais plutôt du bien,
Je m’appuie sur elles.»…

L’âme qui  médite la Passion est corédemptrice LDC11