24 déc.2019 – La Neuvaine de Noël – Jour 9 – 9 ème Excès d’Amour

Cher fils, chère fille,

ce neuvième excès de mon Amour n’est autre qu’une agonie continuelle.

Elle a débuté à l’instant où ma Divinité a pris la forme humaine
dans le Sein maternel, cachant ainsi son  Essence divine.
Si Je n’avais pas ainsi caché ma Divinité, J’aurais provoqué la peur
plutôt que l’Amour chez  les créatures.

Quelle souffrance ce fut pour Moi d’attendre là pendant neuf mois!
Si ma Divinité n’avait pas donné à mon Humanité son Soutien et sa Force,
mon Amour pour les créatures m’aurait dévoré. Mon Humanité aurait été réduite en cendres. J’aurais été consumé par mon Amour actif .

Ma Divinité me fit prendre sur Moi l’énorme fardeau de la punition
que se sont mérité les créatures.
Je languissais de les embrasser de ma tendre et pure affection,
de telle manière qu’elles deviennent éternellement seigneurs de mes Biens.

La Neuvaine de Noël 9 LDC1 (complet)
La Neuvaine de Noël 9 LDC1 (extrait)