12 septembre 2019 – Le Nom de Marie- L’Evangile – le Livre du Ciel – Tome 20

Cher fils, chère fille,

Uniquement avec ma Maman seule, j’accomplis le grand prodige de mon Incarnation. Personne n’est entré dans nos secrets..
Elle n’occupait pas non plus un poste d’autorité ou de dignité dans le monde.

Car quand je choisis, ce qui m’intéresse,
ce n’est pas l’état de dignité ou de supériorité de la personne.
Mais je regarde plutôt l’individu, sur le visage duquel je peux voir ma Volonté,
ce qui est la plus grande dignité et la plus haute autorité.

La petite fille de Nazareth n’avait ni position, ni dignité, ni supériorité
dans ce bas monde.  Elle possédait ma Volonté !

Ainsi le ciel et la terre étaient suspendus à Elle. Le destin de l’humanité était dans ses mains, et aussi le destin de toute ma gloire
que je devais recevoir de toute la Création.

L’ Evangile-Le Livre du Ciel-T20