4 août 2019 – Le mépris de soi est louable si accompagné par la Foi- LDC2

Cher fils, chère fille,

Le mépris de soi est louable s’il est accompagné de l’esprit de foi.
Sinon, au lieu de conduire au bien, il peut nuire à l’âme.

En effet, si, sans l’esprit de foi,
-tu te vois telle que tu es, incapable de faire le bien,
tu seras portée
-à te décourager et
-même à ne plus faire un seul pas sur le chemin du bien.

Mais, si tu t’appuies sur moi, c’est-à-dire
si tu te laisses guider par l’esprit de foi,
tu en viendras
-à te connaître et à te mépriser,
mais, en même temps,
– à mieux me connaître et
– à demeurer confiante de pouvoir tout faire avec mon aide.

De cette manière, tu marcheras dans la vérité.»

La Foi et le mépris de soi – LDC2