La Croix provenant de la Divine Volonté

Cher fils, chère fille,

la croix la plus longue et la plus large pour mon Humanité,
une croix qui ne m’a jamais quittée,
était celle provenant de la Divine Volonté.

Plus encore, chaque acte de la volonté humaine
opposé à la Divine Volonté,
était une croix particulière
que la Volonté Suprême imprimait profondément
dans mon Humanité.

La Croix provenant de la Volonté Divine
est plutôt une croix de lumière et de feu,
qui brûle, consume et s’implante
de telle manière à ne former qu’un avec celui qui la reçoit.

LDC-16- 28 novembre 1923
La Croix provenant de la Divine Volonté    :  
 extrait