15 Février 2019

Cher fils, cher fille,

toutes les fois que l’âme pense à ma Passion,
-chaque fois qu’elle se souvient de ce que j’ai souffert ou
-chaque fois qu’elle sent de la compassion pour moi,
l’application de mes souffrances est renouvelée en elle.

Aussi souvent que l’âme le désire, elle reçoit les fruits de ma Vie.
Si elle se souvient de ma Passion  vingt, cent, ou mille fois,
autant de fois elle jouira de ses effets.
Combien peu en font leur trésor!

les remèdes dont l’humanité a tant besoin
peuvent être trouvés dans ma Vie et ma Passion.

L’ Evangile-Le Livre du Ciel-T13