2 décembre 2018

Chère fille, cher fils,

Après deux mille ans de remède,
il est juste et convenable pour nous et pour l’homme
qu’il ne soit plus malade, mais de nouveau en bonne santé,
afin de pouvoir entrer dans le Royaume de notre Volonté.

Il ne manque rien d’autre à la venue de son Royaume que
l’échange d’un baiser entre les deux volontés : l’une se dissolvant dans l’autre,
-ma Volonté qui donne, -et la volonté humaine qui reçoit.

Ma parole a suffi pour créer l’univers et sera suffisante pour créer le Royaume de mon Fiat.

c’est pourquoi j’insiste tellement pour que soient connus :
-les connaissances sur ma Volonté et
-le dessein en vue duquel je les ai manifestées
afin de pouvoir réaliser le Royaume que je désire tant donner aux créatures.

Et je remuerai Ciel et terre pour atteindre ce but.

Texte complet