27 novembre 2018

Chère fille, cher fils,

 ma mort était nécessaire à mon amour
– mes plaies sont des sources d’où jaillissent des biens,
– ma mort est une source de vie jaillissante pour toutes les créatures.

Comme ma Mort, ma Résurrection était nécessaire à mon Amour,
Car en faisant sa volonté, l’homme avait perdu la vie de ma Volonté.

Je voulais ressusciter afin de former
– non seulement la résurrection du corps,
– mais en elle la résurrection de la vie de ma Volonté.

Si je n’étais pas ressuscité, la créature n’aurait pas pu ressusciter dans mon Fiat.
Il lui aurait manqué la vertu,  le lien de sa résurrection dans la mienne.

GE la Volonté Divine – Lumen Luminis

Texte complet