1 juillet 2021 – l’ Evangile – Après l’absolution, mon âme recevait une vie nouvelle.

«Ma fille, mon fils,

s’il est grave, le péché est un poison  et une étreinte mortelle…
S’il est véniel, c’est une étreinte  qui blesse et  qui rend
l’âme faible et malade ainsi que les vertus qui s’y trouvent.

Quel venin mortel est le péché!  Seul, il peut blesser l’âme
et lui donner la mort! Rien d’autre ne peut nuire à l’âme.
Rien d’autre ne peut la rendre laide et haïssable devant Moi.
Seulement le péché.»

Le sacrement de la confession
lui redonne vie,  guérit ses blessures,
– redonne vigueur à ses vertus et
cela, plus ou moins,selon ses dispositions.
C’est ainsi que travaille ce Sacrement.»

Ev – Après l’absolution Mon âme recevait une Vie nouvelle   –  LDC  3