27 Oct 2020 – La Passion commence-l’Adieu de Jésus à sa Maman.

Ma chère fille, mon cher fils,

mon Fils était donc sur le point de s’envoler vers sa Patrie céleste.
La Divine Volonté me l’avait donné. C’est en Elle que je l’avais reçu.
Et c’est en Elle que j’allais Le laisser partir.  Mon Cœur était en pièces.
Des mers de douleurs m’inondaient….  

Mais je ne pouvais rien refuser à la Divine Volonté …
La force de la Divine Volonté est absolue.  Je ressentais une telle Force par Elle que j’étais prête à mourir plutôt que de Lui refuser quoi que ce soit.

Dans ces souffrances profondes et dans celles de mon cher Fils,
il y avait ton âme
, ta volonté humaine qui ne s’était pas laissée dominer par Celle de Dieu.  Nous l’avons recouverte de nos Souffrances…

Si la Divine Volonté ne m’avait pas soutenue ,
je serais morte à chacune des Souffrances de mon cher Fils ! …

La Passion commence- l’Adieu de Jésus à sa Maman. -J27