11 Août 2020 – La communion de la Divine Volonté n’est pas sujette à être consommée.

« Ma fille, mon fils,

ne sais-tu pas qu’il y a une communion
-qui est éternelle, si grande, et
-qui n’est pas sujette à diminuer ou à être consommée ?

Ses voiles qui les cachent aux créatures
ne sont pas susceptibles de périr comme les voiles de l’Hostie sacramentelle.

Elle se donne
– à chaque instant,  – à chaque souffle,
– à chaque palpitation et  – en toutes circonstances.

Mieux encore, on doit toujours garder la bouche ouverte pour la recevoir – c’est-à-dire avec la volonté de toujours vouloir recevoir cette communion
si grande et continuelle….

La communion de ma Volonté – LDC20