21 Janvier 2020 – La prière dans l’aridité -LDC11

Ma fille, mon fils,

quand l’âme prie avec ferveur, c’est de l’encens
avec de la fumée qu’elle m’envoie.
Quand elle prie en se sentant froide mais sans
laisser entrer en elle quoi que ce soit d’étranger à Moi,
c’est de l’encens sans fumée qu’elle m’envoie.

Les deux me plaisent.
Mais l’encens sans fumée me plaît davantage.
Parce que la fumée cause toujours quelque ennui aux yeux.»

Ma fille, dans ma Volonté, les choses changent de nature. …
Là les âmes  trouvent : le froid-feu, la misère-richesse
la faiblesse-force, l’oppression-joie.

C’est par exprès que Je fais en sorte que l’âme se sente mauvaise,
pour lui donner l’opposé de ce qu’elle ressent.

La prière dans l’aridité -LDC11