28 Avril 2019

Cher fils, chère fille,

j’ai éprouvé une peine particulière
pour chaque faute commise par les humains, et
j’ai associé à chacune un pardon pour le coupable.

Ces pardons sont en suspens dans ma Volonté.
Quand un pécheur éprouve de la peine pour une faute commise,
ma peine se joint à la sienne
et je lui accorde aussitôt le pardon.

Merci, mon fils, ma fille, de venir dans ma Volonté
accompagner mes peines et mes pardons.

En faisant tiens mes peines et mes pardons,
crie pour chaque offense “peine, pardon”,..

L’ Evangile-Le Livre du Ciel-T14_18