3 Février 2019

Cher fils, chère fille,

dans quel état lamentable les créatures m’ont mis!
Je suis comme un père très riche qui aime profondément ses enfants.
Je veux donner, mais il n’y a personne pour recevoir.

Sais-tu qui sèche mes larmes et change ma peine en joie?

C’est celui
-qui veut toujours rester avec moi,
-qui reçoit mes richesses avec amour et confiance filiale,
-qui mange à ma table et
-s’habille de mes propres vêtements.

À celui-là je donne sans mesure.
Il est mon confident et je le laisse reposer sur ma poitrine.

L’ Evangile-Le Livre du Ciel-T13