31 décembre 2018

Mon fils, ma fille,

le Verbe Divin était dans mon Humanité comme un Centre de Vie.
Nous étions inséparables.
Mais
-comme mon Humanité avait ses limites et que
-le Verbe était sans limites, immense et infini,
mon Humanité ne pouvait restreindre en elle-même la lumière infinie du Verbe.

Cette lumière surabondait, de telle sorte que ses rayons,
-débordant du centre de mon Humanité,
-sortaient de mes mains,  de mes pieds,  de ma bouche,
de mon Cœur,  de mes yeux et de tout mon être.

*Grâce au Règne de ma Divine Volonté,
les créatures enlèveront le bandeau qui couvre leurs yeux. 
Et elles laisseront couler en elles toutes les bienfaits que le Verbe Eternel fit, 
-dans mon Humanité 
-par amour pour elles.

(le Livre du Ciel -tome 23)

Evangile-Le Livre du Ciel