30 décembre 2018

Mon cher fils, ma chère fille,

si Jésus était mon Fils, il était aussi mon Dieu

Par conséquent, ma douleur était totalement d’ordre divin,
c’est-à-dire grande au point de surpasser toutes les autres douleurs réunies.
Si la Divine Volonté que je possédais,
– ne m’avait pas soutenue continuellement de sa force divine,
– je serais morte de douleur.

durant ces heures si pénibles:
– 
Jésus sacrifia à la Divine Volonté sa propre Maman
, celle qu’il aimait tant.
– Il voulut me montrer que, réciproquement, j’aurais un jour
à sacrifier à la Suprême Volonté la Vie de mon cher Fils.

(La Vierge Marie dans le Royaume de la Divine Volonté  Jour 24)                   

 

 

 

Evangile-La Vierge Marie