11 décembre 2018

Cher fils, chère fille,

les saints, les prophètes et les patriarches,
ont accomplis de de nombreux  prodiges. 
Mais ils n’ont pas formé mon Royaume au sein des créatures. 


Ils ne connaissaient pas la profondeur de ma  Volonté. 

Ainsi ils se sont préoccupés d’autres choses
que ce qui concernait ma gloire et leur bien.
Ils ont mis de côté ma Volonté
, dans l’attente
d’un temps plus favorable  où le Père,  dans sa bonté,
-ferait d’abord connaître,
-avant de donner,
un bien et un Royaume si grand et si saint
qu’ils ne pouvaient même en rêver.
 

Le Livre du Ciel – Tome 23